Premio Combat Prize

Mathieu Rousseau - Premio Combat Prize

OPERA IN CONCORSO | Sezione Pittura

 | Distortioned head ll

Distortioned head ll
acrilic, toile
40 x 54 ’’pouce’’

Mathieu Rousseau

nato/a a Canada,Québec,Dolbeau
residenza di lavoro/studio: Dolbeau-Mistassini, CANADA


iscritto/a dal 26 apr 2018

http://www.mathieurousseau.ca/


visualizzazioni: 82

SHARE THIS

Altre opere

 | detail 1 distortioned head ll

detail 1 distortioned head ll
acrilique,

 | detail 2 distortioned head ll

detail 2 distortioned head ll
acrilique,

 | detail 3 distortioned head ll

detail 3 distortioned head ll
acrilique,

Descrizione Opera / Biografia


J’ai toujours été inspiré par les tableaux de grandes tailles. Les animaux de force: lions, chevaux et taureaux ont longtemps fait partie de mes inspirations. Délaissant les ”bêtes” dans cette série, j’ai toutefois conservé leur force, qui est présentée par les cornes. Les fortes lignes de contour et la forme des yeux rappellent Picasso. C’est pour moi, une façon de lui rendre hommage.
Marqué par un temps où tout doit être fait rapidement pour en faire toujours plus, j’ai cherché à décomposer le visage pour en montrer plusieurs facettes à partir d’un même point de vue. Ainsi, l’observateur, voit, en un seul coup d’oeil, ce qu’il serait possible de voir avec une perspective différente.
Les textures et les appliqués autour du visage nous amènent à la folie de la société actuelle. Abus lignes, couleurs abondantes, formes variées tout est composé pour emmagasiner un maximum de détails. Des mouvements rapides lors de l’application pour créer l’arrière-plan représentant un tracé de labyrinthe, qui tend à démontrer la folie des grandes villes et la possibilité de s’y perdre à travers une image qui n’est pas toujours réelle. L’abondance de selfies, la consommation rapide et jetable véhiculée par la société où nous sommes rendus, voilà pourquoi j’ai peint ce portrait.
”Je ne peins pas ce que je vois, je peins ce que je pense” Picasso.